Un bon plan cul

Tu peux te débrouiller tout.e seul.e. Évidemment. C’est plus compliqué d’avoir un plan cul dans sa vie que de rester seul.e.

Tu n’as pas besoin d’un plan cul

Tu peux te débrouiller tout.e seul.e. Évidemment. C’est plus compliqué d’avoir un plan cul dans sa vie que de rester seul.e.

Pourquoi ? Parce qu’un bon plan cul c’est rare. Entre les mecs qui ne comprennent pas que, baiser sans sentiment ne veut pas dire prendre l’autre juste pour un trou, et ceux qui s’enflamment à aimer… Ça peut être vite galère.

1/ Poser rapidement ses intentions.

Pour qu’il n’y ait pas de doute dans l’objectif de la relation.

Un bon plan cul

Je vais te faire une analyse vite fait de ce screenshot relation “pseudo” plan cul mais plutôt “plan chiant”

C’est un mec qu’une des mes copines à rencontré et qui représente le profil type du mec à fuir. Ça tombe à pic !

  • C’est un mec qui n’assume pas ce qu’il pense. Beaucoup trop « d’humour ». Ce faux humour cache un réel besoin de manipuler. Tourner à la dérision permet de faire passer des messages sans qu’on s’en aperçoive.
  • Il dit « posey » donc il n’a pas grandi et il a surtout une vison de la vie assez limitée. Il n’a pas une grande ambition et adore passer son temps sur les réseaux sociaux type Snapchat ou Instagram. Sa vie sociale et son image sont plus importants que d’être réellement quelqu’un avec des valeurs.
  • Sa vison de la relation de couple est biaisée, il se positionne en maître qui fait des efforts tout au long de la journée mais qui en rentrant estime qu’il a assez donné et se pose, en attendant que tout se fasse tout seul. Pour une vision équilibrée de la vie, on repassera.
  • Il aime bien se faire plaindre, les 4 messages envoient cette information. Il n’y a pas de volonté de se reposer ou de faire des choses pour être bien. Son souhait qu’on s’occupe de lui, que son bien-être vienne de l’extérieur. Il donne cette responsabilité à la personne qui est là à ses côtés.
  • Il ne s’aime pas assez pour pouvoir donner. Il se cherche des excuses.

De plus, les informations que nous ne retrouvons pas sur ce message, mais que j’ai parce que ma pote m’a raconté comment c’était passé la rencontre, c’est que :

  • Il lui a donné rdv à 22h, c’est plutôt ok pour un plan cul si tu te motives pour une bonne soirée jouissance.
  • En fait nan, il a allumé Netflix, et c’est tout. C’est à dire que même lui n’était pas sûr avec lui même de ce qu’il voulait.
  • Il a rien proposé à boire ou autre : Il sait recevoir lui !
  • Le mec est « bodybuildé » ce qui est très souvent mauvais signe pour deux raisons : besoin de plaire au détriment de son bien être intérieur + gros manque de confiance en lui. Troisième mauvais point des gros muscles qui se dégonflent c’est qu’en général ça bande mou… Et s’il prend des protéines il va avoir des problèmes de transit ! Ticket gagnant !!!

Bref… si tu veux un bon plan cul, faut fuir ces mecs là ! Évidemment je fais une généralité, car il y a des forcément des exceptions (et heureusement) et si tu es tombé.e sur une exception alors je suis contente pour toi !

Ce qu’on attend d’un plan cul

Pour en avoir eu quelques uns (des plans cul), des bons des moins bons, je pense qu’il est de ma responsabilité de donner la liste non exhaustive de ce qu’on attend d’un plan cul

  • De l’affection durant un temps déterminé. Du vrai. Du sincère. Sur du court terme. On ne veut pas d’un moment nul, sans dimension, plat, sans reliefs et pas honnête. Ce moment hors du temps est un échanges d’intimité. Il ne « durera » que quelques minutes. Ou que quelques heures. Et reviendra de temps en temps. C’est tout.
  • Du respect et de l’amour de soi de façon ancrée. Pour pouvoir donner ce qu’on attend de l’autre il faut s’aimer. Aime toi et donne le plaisir attendu à l’autre. Et demande lui de te le rendre, à la hauteur de ce que tu donnes. Ça doit être une règle tacite entre vous. Si tu attends que ça se fasse tout seul. De façon mécanique. Sans mettre un peu d’énergie dans cette « relation », alors il ne faut pas continuer.
  • De la confiance. C’est con à dire mais avoir un minimum confiance en l’autre pour ce moment permet de mieux se sentir en sécurité et de profiter pleinement de cet instant de détente.
  • Un plan q c’est se rendre service. Tu te rends service. Tu rends service à l’autre. Et il te rend service. Échange de bon procédé avec orgasme à la clé !
  • Ce n’est pas que du mécanique. Pour ça on peut se démerder tout seul. Si on prend un plan cul c’est pour ressentir les émotions et l’envie de l’autre. La bestialité, la passion, l’excitation, la respiration, l’odeur, la non censure…
  • Ne pas s’appeler tous les jours. Ne pas se donner de nouvelles comme un couple. Non. Ce n’est pas ton mec ou ta meuf. Des nouvelles de temps en temps oui. Mais ça doit toujours rester dans le cadre de combler ce besoin mutuel. N’essaie pas de sortir avec ton plan q et si éventuellement ça se fait un jour, ne cherche rien ça évite la déception. Si c’est plus que ça, ça n’est pas un plan cul.
  • Se protéger évidemment ! Et être honnête sur le nombre de ses partenaires actuels pour que l’autre puisse profiter en connaissance de cause. Pas de jugement. Il ne s’agit que d’information.
  • De l’humanité et de la sympathie. Oui vous allez baiser et oui vous n’êtes pas en couple mais c’est pas une raison pour ne pas être cool et sympa. Boire un petit verre manger un petit bout avant ou après. Ça peut être sympa.
  • On attend pas un mec physiquement parfait !

Ces instants peuvent exister pour un seule fois, un instant hors du temps qui ne se reproduira jamais.

Ou cela peut être un plan cul de jouissance régulier qui réponde à un besoin mutuel.