Jouir, ça te fait peur ?

Souffrir, c’est noble, ça montre que tu t’es donné les moyens. Ça montre aussi que tu respectes tes aînés, qui eux, en ont chié. Tu crois que tes résultats seront plus mérités si tu galères que si tu kiffes ? Genre tu as choisi ton job à cause de quoi ?

Souffrir, c’est plus noble ?

Souffrir, c’est noble, ça montre que tu t’es donné les moyens. Ça montre aussi que tu respectes tes aînés, qui eux, en ont chié.

Tu crois que tes résultats seront plus mérités si tu galères que si tu kiffes ?

Genre tu as choisi ton job à cause de quoi ?

Ton papa t’as dit qu’être ingénieur allait t‘aider à mieux commencer la vie. Et surtout à mieux gagner de l’argent ?

J’appelle ça un plan B : on choisit pour éviter le pire ! Et ta jouissance là dedans…?

À quel prix ? Au prix de ces choix.

Qui n’ont aucun sens pour toi aujourd’hui. Qui avaient un sens pour d’autres peut être. Mais qui toi t’emmerdent.

La réussite que tu envies à droite ou à gauche n’est pas celle que tu peux créer pour toi. Machin à plein de tunes. Et Bidule est super connue ! : « Je voudrais être comme eux » ?

Dans tes relations, comment tu choisis tes partenaires ? L’argent ? L’effort ? La souffrance ?

Qu’est ce qui te fait jouir ? Qu’est ce qui te fait kiffer ? Bander ? Mouiller ? Respirer plus fort ? Transpirer ? Qu’est ce qui te stimule VRAIMENT ?

Le négatif est valorisé partout. On entend parler de développement personnel à tout bout de champs mais en fait c’est du bullshit !

La seule chose qui peut fonctionner pour toi, c’est de te reconnecter à ton putain de corps, à tes tripes et à tes sensations.

Ancre-toi dans ton giron, dans le 2ème chakra, celui de la libido et de la jouissance.

La libido, c’est l’énergie que tu ressens quand tu es vraiment dans ton kiff !

Tu peux bander ou mouiller d’excitation en dansant, embrassant, réfléchissant, mettant en place tes putains de vraies envies futures.

Tu veux jouir ? Trouve ce qui te rend unique et surtout ce qui te fait vibrer.

Trouve la vraie version de toi même. Regarde à l’intérieur. Regarde comme c’est bon.